Parieur Pro : Parier sur les Value Bets

Parieur Pro : Parier sur les Value Bets

Dans l’article Calculer une Value Bet : la Technique pour Mieux Parier, vous avez appris à convertir la valeur implicite de chaque cote en probabilité, de manière à savoir calculer une value bet. Il est nécessaire de se pencher un peu plus sur les value bets pour comprendre en quoi, elles permettent de devenir un parieur pro gagnant ? Ce sera l’occasion d’aborder les stratégies et le meilleur money management à adopter pour optimiser ses chances de réussite.

Cet article comprend :

  1. La logique des gains dans les paris sportifs
  2. Qu’est-ce qu’une value bet ?
  3. Quelle est l’espérance de gain d’un pari ? (l’expected value)
  4. C’est quoi la loi des grands nombres ?
  5. Value bet : adopter un bon money management
  6. Comment parier sur des value bets ?
  7. Comment fonctionnent les logiciels de value betting ?

*

LA LOGIQUE DES GAINS DANS LES PARIS SPORTIFS

Pour être profitable dans les paris sportifs, il ne suffit pas de gagner tous ses paris. Pas besoin n’ont plus d’en gagner la majorité. Logiquement, il suffit juste que la somme des gains excèdent le total des pertes.

Vous pouvez gagner trois paris sur quatre (taux de réussite de 75%) et perdre de l’argent.

À l’inverse, vous pouvez être un parieur profitable, si vous gagnez un pari sur quatre (taux de réussite de 25%).

– Comment ?

Ce qui compte ce n’est pas le nombre de paris gagnés, mais la taille des cotes des paris gagnant par rapport au nombre de paris perdants. Un parieur gagnant doit donc se concentrer sur son ROI plutôt que sur son taux de réussite.

Exemple :

Pour une mise de 10€ : 3 paris gagnés cotés à @1.3 ne sont pas suffisant pour encaisser une perte.

3 x 1.3 = 9. Soit 10€ de perte + 9€ de gain votre retour est de -1€

Pour une mise de 10€ : 3 paris perdus, peu importe la cote, seront recouvert par une victoire à @4.5.

30€ de perte pour 35€ de gain votre retour sera de 5€

Une cote à @1.3 équivaut à 77% de probabilité et une cote à @4.5 à 22%. Le réflexe premier est donc de parier sur la plus petite cote car la probabilité de gain est plus grande. Notre exemple nous montre que ce n’est pas suffisant pour être profitable.

Gagner dans les paris sportifs ce n’est pas tant d’accumuler des séries de paris gagnants que de parier sur des cotes values!

QU’EST-CE QU’UNE VALUE BET ?

Une Value Bet est une cote de pari sportif mal ajustée. C’est-à-dire que la probabilité implicite que l’événement se réalise est supérieure à la valeur suggérée par la cote offerte par le bookmaker.

Une pièce de monnaie a une chance sur deux de tomber sur pile ou face. 50% de chance équivaut à une cote de @2. Par conséquent, la juste cote pour parier sur pile ou face doit être de @2.

Maintenant si un bookmaker vous propose :

– une cote à @1.96 pour le pile, il évalue que les chances de la pièce de tomber sur pile sont de 51%.

– une cote à @2.04 pour le face, il évalue que les chances de la pièce de tomber sur face sont de 49%.

Quel est donc la cote value ? Pile ou Face ?

Reprenons la définition d’une value bet. « La probabilité implicite que l’événement se réalise [50%] est supérieure à la valeur suggérée par la cote offerte par le bookmaker [@2.04 soit 49%]. » La cote du Face est donc value.

QUELLE EST L’ESPÉRANCE DE GAIN D’UN PARI ? (L’EXPECTED VALUE)

On calcule l’espérance de gain de la façon suivante :

Parieur Pro Calculer l'espérance de gain

Si la valeur est supérieure à 1,00, l’espérance de gain est positive et on peut parler de pari value bet.

L’espérance de gain du lancer de dé (face) est :

Espérance de Gain = (2.04 x 50) / 100 = 1.02

L’espérance de gain est donc de 2€ (ou 2%) en moyenne pour chaque 100€ de parié. L’espérance de gain est donc positive, car les cotes offertes du face par le bookmaker sont meilleures que les cotes implicites (la probabilité réelle que l’événement est lieu).

Si vous avez bien suivi tout le raisonnement jusque-là, le calcul de l’espérance de gain suppose que vous connaissiez la véritable probabilité d’un résultat, ce que personne ne savoir avec exactitude, lorsqu’il s’agit de sport. À l’inverse, du lancé de dé, où les statistiques sont claires.

Lorsqu’il s’agit d’événements sportifs, (match de football, tennis), vous ne pouvez que supposer la probabilité. Il y a donc une part de subjectivité et d’incertitude non-négligeable qui peut être source de stress et d’erreur.

À l’inverse, des surebets, le parieur n’a pas de garantie que son pari sera gagnant. Comment peut-on alors dire que les parieurs gagnants doivent parier sur des value bet ?

Après un seul lancé, vous aurez soit perdu 100 €, soit gagné 104 €, et non pas gagné 2 euros. Si l’espérance de gain promet un gain de 2%, c’est parce qu’elle se base sur la loi des grands nombres. Les 2€ (2%) de gain de notre exemple représentent une moyenne qui ne prend son sens que sur un grand nombre de paris.

C’EST QUOI LA LOI DES GRANDS NOMBRES ?

La loi des grands nombres permet d’interpréter la probabilité comme une fréquence de réalisation. Elle explique que la moyenne des résultats obtenus dans un grand nombre d’essais devrait être proche de l’espérance de gain. La moyenne des résultats aura tendance à converger vers cette dernière à mesure qu’un plus grand nombre d’essais seront réalisé.

Qu’est-ce que vous avez appris de la loi des grands nombres ?

Dans notre exemple, sur le lancé de dé, la moyenne des résultats aura tendance à long terme à se rapprocher de 2%.

Plus le nombre de pari (ou lancé de dé) est faible, plus la moyenne des résultats est imprécise et  va varier d’un extrême à l’autre. C’est ce que l’on appelle la variance.

Selon la loi des grands nombres, en pariant sur des value bets vous n’êtes pas à l’abri de perdre, mais vous finirez gagnant sur le long terme. Regardez la courbe des profits de Daily25 de 2010 à 2020.

Parieur Pro Resultat Tipster

L’espérance de gain est symbolisée par la tendance de fond (flèche verte) croissante malgré de fortes variances (écart des profits par rapport à la flèche verte).

Parieur Pro Resultat Tipster commenté

L’espérance de gain est positive sur le long terme, mais les résultats varient énormément. Selon, la période à laquelle vous regardez vous pouvez être perdant. À l’instar de l’encadré rouge, de novembre 2015 à mars 2017, les bénéfices s’effondrent de moitié !

Les phases de perte (downswings) sont temporaires et corriger tant que l’espérance de gain est positive. Les phases de surperformances et de sous-performances sont immanquablement corrigées sur le long terme.

Votre résultat final va finir par se rapprocher de votre calcul de l’espérance de gain. Comme le prouve cet exemple, les séries de perte peuvent être plus ou moins longue : la patience et persévérance sont la clef du succès.

L’erreur mais aussi toute la délicatesse de cette entreprise est de ne pas abandonner trop tôt tant que le calcul de l’espérance de gain est positif. Le modèle finira par fonctionner.

VALUE BET : ADOPTER UN BON MONEY MANAGEMENT

L’autre face du succès s’appuie sur un bon money management.

Il n’y a rien d’étonnant à ce qu’un des money managements, les plus répandus lorsque l’on parie sur des value bet reposent sur le critère de Kelly. C’est notamment la formule employée par des services de value bet comme Trademate et RebelBetting.

Le critère Kelly est une stratégie de mise qui calcule la mise optimale que vous devriez parier en fonction de la probabilité que vous estimez d’un événement et de votre taille de bankroll.

Associée au pari value bet, la formule de Kelly va vous permettre d’optimiser vos mises pour une augmentation maximale de votre bankroll.

Néanmoins, la formule de Kelly peut suggérer des sommes trop grosses, qui implique une trop grosse variance. Pour cela, on lui préfère souvent ce que l’on nomme une fraction de Kelly.

Pour un bon équilibre entre le profit et le risque, RebelBetting suggère d’utiliser 30% de la somme suggérée par la formule de Kelly.

Pour un money management optimale, il est prudent de fixer en plus une limite maximale de mise (même si la mise suggérée par les 30% du critère de Kelly sont supérieur).

Cette limite correspond à un pourcentage de votre bankroll. Vous disposez d’un capital total de 1 000 euros et vous fixez votre participation maximale à 2 %. La taille maximale de vos mises se limitera à 20 €, même si la taille de la mise Kelly suggère une mise plus élevée.

COMMENT PARIER SUR DES VALUE BETS ?

Pour parier sur des value bet, on aura deux solutions :

  • Calculer manuellement les value bets

C’est une très bonne méthode pour se perfectionner dans les paris sportifs, mais rigoureuse et consommatrice en temps.

  • Utiliser un value bet finder

Souscrire à un logiciel automatique qui scanne les bookmakers à la recherche des cotes mal ajustées vous assure un meilleur rendement.

Les logiciels offrent une rapidité de calcul et d’interprétation irremplaçable. Il reste simplement à choisir quel est le service le plus adapté à vos besoins.

Parmi les meilleurs logiciels, on trouvera :

BetonValue

Trademate

RebelBetting

Le point le plus important à considérer est certainement l’accès aux bookmakers. Pour maximiser vos opportunités, le logiciel doit répertorier et scanner un maximum de bookmaker auquel vous avez accès. La meilleure manière de s’assurer que vos bookmakers sont pris en charge est de profiter de la version d’essai gratuit.

COMMENT FONCTIONNENT LES LOGICIELS DE VALUE BETTING ?

Quand on parle de value betting on peut distinguer deux écoles.

La vieille école

La vieille école, celle qui évalue les probabilités d’un événement et les compare avec les probabilités implicite suggérée par les cotes. Il s’agit de parier dès qu’une cote est identifiée comme value.

C’est un combat entre différents avis, l’estimation des probabilités du parieur face à l’estimation des probabilités du bookmaker.

Certains fonds d’investissement sportif, à l’instar de Starlizard de Tony Bloom, pour n’en citer qu’un, ont mis au point des modèles de cotation beaucoup plus précis que les bookmakers eux-mêmes. Le business modèle de ce genre de syndicat des paris sportifs repose entièrement sur la traque des value bets.

Nenko, de Church of Betting, appelle cette approche Value Bet Fondamentale (Fundamental Value Betting).

C’est la manière qu’utilise BetonValue pour proposer ses value bets.

La nouvelle école

La nouvelle école a développé un modèle légèrement différent, que Nenko surnomme Value Bet Technique (Technical Value Betting).

Elle ne cherche pas à analyser les erreurs de cotation basées sur une approche fondamentale des probabilités, elle cherche au contraire, à analyser le mouvement des cotes, ou plutôt le réajustement des cotes entre les bookmakers.

En effet, les news (joueur absent, météo…) vont changer les probabilités d’un événement. L’affluent de mise sur une cote va faire également bouger les cotes des bookmakers.

Ainsi, des services comme Trademate et RebelBetting, vont utiliser un algorithme qui analyse et compare les cotes et leurs mouvements, pour identifier quel bookmaker n’a pas encore ajusté ses cotes avec le reste du marché et les proposent donc à une cote trop élevée.

En résumé, ses logiciels prennent avantage de la lenteur de certains bookmakers pour miser sur des value bet.

Logiciels recommandés :

Parieur Pro Bet On Value SouscriptionParieur Pro RebelBetting SouscriptionParieur Pro Trademate Souscription

Conclusion

Parier sur des value bets correspond à prendre des risques mesurés. Le modèle de ce type de pari repose sur l’espérance de gain positive et la loi des grands nombres. Pour identifier suffisamment de pari value, comme le suggère la loi des grands nombres, il est plus efficace de passer par un surebet finder qui scanne en permanence les bookmakers à la recherche d’opportunité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *